Protocole « plastique à la loupe » : 2ème étape en classe

par Aude Doistau

Après la sortie du 9 décembre, les éco-délégués impliqués dans cette action se sont retrouvés dans une salle de sciences au lycée mercredi 14 décembre après-midi pour :

-  Remplir la base de données afin de caractériser le lieu de l’expérimentation
-  Estimer le volume et la masse des déchets collectés
-  Trier les macrodéchets par type de matériau (métal, verre, plastique, papier/carton, céramique/poterie, textile ……)
-  Remplir la base de données (tableur Excel) en précisant la quantité de chaque déchet par type de matériau et en fonction de l’utilisation (habillement, emballage, contenant…)
-  Mettre de côté les déchets spécifiques (paille, briquet, couverts en plastique) : ils seront envoyés aux chercheurs qui souhaitent étudier la manière dont ces plastiques vieillissent dans l’environnement. Un seul déchet spécifique a été retrouvé dans nos déchets : Une paille !
-  Récupérer et trier les méso et microplastiques à l’aide de pinces fines et de loupes binoculaires : opération délicate puisqu’il n’est pas facile parfois de faire la différence entre un minuscule morceau de plastique dégradé et un minuscule autre déchet !!!
-  Remplir la microplaque fournie en déposant dans chaque puits un microplastique avec une pince fine.

Au final :
4,640 kg de déchets
60 macrodéchets collectés dont un déchet spécifique (une paille), 1 mésoplastique et 8 microplastiques.

Il ne reste plus qu’à envoyer par voie postale la microplaque avec les microplastiques, le déchet spécifique et le mésoplastique au CEDRE (Centre de Documentation, de Recherche et d’Experimentation sur les pollutions accidentelles des eaux)à Brest…..

….ainsi que les documents numériques (tableur et photos) à la fondation TARA Océan.

Prochain rendez-vous dans quelques mois avec des chercheurs pour faire un retour de nos résultats.

Encore merci et bravo à Adèle, Esteban, Maëlyss, Owen, Noémie et Yaren pour leur implication, leur efficacité et leur bonne humeur !