L’Hautil au festival Image par Image Le documentaire animé à Enghien

(actualisé le )

Les élèves de cinéma ont participé à une journée d’étude sur le documentaire animé dans le cadre du festival Image par Image. Voici quelques-unes de leurs réactions.

Festival Image par Image, journée à Enghien, le 16 février
Classe de première, lycée de l’Hautil
Quelques réactions spontanées des élèves :

-  J’ai beaucoup apprécié les courts-métrages que nous avons vus, ils étaient très bien faits. De plus, certains d’entre eux mettent en scène des témoignages qui sont, je trouve, très bien retranscrits.

-  Le sujet était le documentaire animé, on en a donc vu beaucoup. Pour la matinée, mon préféré était Ryan. Mais l’après-midi c’était au tour de Jonas Odell de prendre la parole et nous faire découvrir ses œuvres. Ce sont des documentaires qui proviennent de véritables témoignages. Chaque documentaire est accompagné de la vraie voix de la personne qui a fait le témoignage. Mon préféré était celui d’une femme qui racontait comment elle était tombée amoureuse et avait partagé sa vie avec un criminel. Il était très fort en émotion. La journée s’est finie avec des clips musicaux, j’ai donc bien aimé aussi. J’ai largement préféré l’après-midi !

-  Les témoignages sont dans la langue natale du réalisateur, c’est-à-dire en suédois. J’ai trouvé que cette façon de parler allait parfaitement avec les films, je ne sais pas vraiment pourquoi.

-  J’ai bien aimé la série de films sur Never like the first time, le fait que ce soit mis sous forme d’animation, nous avons l’impression que c’est réaliste et on rentre plus dans les histoires. J’ai aussi bien aimé quand on a vu le clip de Franz Ferdinant et des U2 car ils font partie de mes groupes préférés et de voir qui a réalisé ces clips m’a beaucoup plu.

-  On a vu des documentaires d’animation, notamment un très joli sur Madagascar.

-  Le réalisateur suédois Jonas Odell est venu spécialement en France pour le festival.

-  J’ai bien aimé la présentation et le lien entre les différents films qui étaient évoqués. […] J’ai apprécié l’univers de Jonas Odell et sa manière de voir les choses.

-  La présentation sous forme de témoignages apporte vraiment de la crédibilité, et l’aspect animation était intéressant.

-  Tous les documentaires animés que nous avons vus m’ont plu toutefois il y en a un qui m’a paru très étrange. Je crois qu’il s’agissait de Paul de Cécile Rousset. Je n’ai pas compris, les personnages étaient déformés… vraiment étrange !

-  Le sujet de cette série de films m’a plu. De plus, le fait que ce soit présenté en animation est plus intéressant et captivant pour une interview, juste déjà par l’effet visuel.