NOTRE DEFINITION DU RECYCLAGE

par PAGNON Joanna

Les élèves de seconde générale en enseignement d’exploration "Arts Visuels" s’engagent dans leur thème annuel : Recycl@ge(s). Ils proposent un premier article de définition de ce terme (et de liens éventuels avec les arts visuels). Ce thème, retenu avec nos partenaires culturels, est celui qui traversera notre exposition annuel "La G@lerie 2014 2015".

LE RECYCLAGE

Le recyclage est un procédé de traitement des déchets (déchets industriels ou ordures ménagères) qui permet de réintroduire, dans le cycle de production d’un produit, des matériaux qui composaient un produit similaire arrivé en fin de vie, ou des résidus de fabrication.
Ce procédé est celui de la fabrication de bouteilles neuves avec le verre et le plastique de bouteilles usagées.

Il y a trois sorte de poubelles de recyclage :

Parmi les trois poubelles, la verte, récupère les "bio-déchets" :
- les restes alimentaires (restes de repas, épluchures, fruits abimés, sachets de thé, coquilles d’œufs, pain, plantes d’intérieur...).
- papiers (mouchoirs, essuie-tout, assiettes en carton, pailles...).

La deuxième, la jaune, récupère les "recyclables" :
- briques alimentaires.
- cartonnettes
- journaux, revues, magazines.
- emballages en acier et en aluminium.
- bouteilles et flacons plastique (bouteilles d’huile, flacons de vinaigrette, de mayonnaise, et de ketchup).

La dernière poubelle, la bleue, récupère les "résiduels" :
- pots de beurre, de crème, de yaourt.
- films et barquettes alimentaires, sacs et sachets en plastiques.
- éponges, lingettes nettoyantes, couches.
- papiers cadeau.
- autres déchets en plastique : jouets, cintres, rasoirs, brosses à dents, vaisselle jetable, tubes, boites et CD.
- pots en terre cuite, porcelaines, vaisselles cassées.
- déchets minéraux : coquilles de crustacés, litières de chat.

Son importance :

Les bénéfices économiques et environnementaux du recyclage sont considérables : il permet de protéger les ressources, de réduire les déchets, de créer des emplois, de protéger la nature et d’économiser les matières premières.

Article rédigé par : Joanna P. et Valerie G. (S2)

Article relu par Olivier Fazilleau (enseignant, arts visuels).